Bien plus qu'un hébergeur !
Besoin d'aide ?

Avez-vous vos propres Datacenters & Infrastructure réseau, ou êtes-vous seulement revendeur ?

EasyHoster se considère plus comme un facilitateur de Web qu’un “fournisseur” d’hébergements.

Vous savez…
Celui qui est toujours là pour vous donner un second avis lorsque c’est nécessaire, ou vous tirer une épine hors du pied dans une situation urgente.

La majorité de nos clients ne se posent aucune question sur nos datacenters et ne savent absolument pas de quoi il s’agit, parce qu’ils sont déjà trop occupés à se concentrer sur leur cœur de métier.

Cependant, en tant que client (ou futur client) un peu plus curieux des aspects techniques…

  • Vous voudrez peut-être savoir où situer EasyHoster en tant qu’hébergeur.
  • Vous voudrez peut-être savoir si EasyHoster dispose de ses propres datacenters et de sa propre infrastructure réseau.
  • Vous voudrez peut-être savoir si vous êtes face à un revendeur d’hébergement qui n’apporte strictement aucune valeur ajoutée à ses produits et donc, qui se contente de se faire une marge sur les services d’une autre entreprise.

Chez EasyHoster, nous pensons que l’une des valeurs fondamentales que doit avoir un hébergeur, c’est d’être honnête et transparent… un peu comme devrait l’être votre médecin ou votre avocat.

Nous veillons toujours à fournir les informations utiles à nos clients, pour la gestion et la compréhension de leur hébergement, en expliquant souvent la cause des problèmes lorsqu’ils surviennent.

Mais nous veillons aussi à fournir toutes les informations d’usage, pour nos futurs clients, afin qu’ils puissent choisir l’hébergement qui conviendra le mieux à leurs désirs, que cela soit chez EasyHoster, ou un autre fournisseur. 

EasyHoster, qu’est-ce que c’est ?

EasyHoster, c’est avant tout l’hébergeur que nous aurions voulu trouver pour nous-mêmes. Un hébergeur alliant performances, fiabilité et dévouement du support technique. Un hébergeur sympa sur qui on peut compter, qui permet de se concentrer sur son réel cœur de métier et surtout, dont la qualité ne baisse pas dès que l’hébergeur a suffisamment de clients à son goût

Nos offres d’hébergement cPanel sont uniques sur le marché.

Elles ont notamment été conçues pour une clientèle pour qui la qualité de service passe avant le prix !

Voici quelques-uns des avantages concurrentiels d’EasyHoster :

  • Prestation de migration entrante gratuite :
    même pour les cas difficiles, comme les clients bloqués sur un précédent hébergement mutualisé sans accès au shell SSH. 
  • Support technique pour WordPress :
    nous répondons à autant de questions que possible, dans la limite du raisonnable, bien sûr. Notre équipe est formée en WordPress, alors, pourquoi ignorer les questions des clients ?
  • Un service de dépannage et de sécurisation de sites inclus sans surcoût
    sous certaines conditions, nous pouvons sécuriser et nettoyer votre site WordPress.
  • Un service de conseil pour l’optimisation de WordPress
    en guise de cadeau de bienvenue, les clients qui souscrivent à une offre Pro+ ou supérieure peuvent bénéficier gratuitement d’un audit de performances de leurs sites, livré sous forme de suggestions. Dans ~80% des cas, nos conseils permettent au client d’accélérer son site. 
  • Des performances dédiées avec des tarifs proches du mutualisé
    notre engagement pour votre stabilité et vos performances : jamais plus de 200 comptes d’hébergement par serveur, avec de justes ressources dédiées cloisonnées grâce à CloudLinux… (comme ça, le voisin ne devrait pas trop vous embêter).
  • Une sécurité renforcée :
    l’une de nos priorités, c’est d’assurer la sécurité de nos clients, grâce notamment à plusieurs couches de pare-feu, dont celle offerte par Imunify360 (un dispositif de durcissement premium que l’on trouve chez assez peu de nos concurrents).
  • Des données répliquées dans 3 pays différents :
    nous effectuons régulièrement plusieurs sauvegardes de vos comptes d’hébergement (Amazon S3), ainsi que des copies complètes de nos serveurs (Acronis) dont les données sont envoyées sur des serveurs d’hébergement étrangers (en Allemagne…).

Vous trouverez plus de détails et de caractéristiques techniques en suivant ce lien.

Nous proposons également de l’hébergement SEO :

Il s’agit de packs d’hébergements cloisonnés avec des adresses IPs distinctes. Précisons que nous fournissons de véritables IPs failover, et non un module basé sur des serveurs proxy faisant intervenir un prestataire technique tiers. Grâce à notre mode de fonctionnement, la stabilité n’est pas impactée comme cela peut être le cas chez certains de nos concurrents. En effet, certains “hébergeurs SEO” qui utilisent des proxy peuvent bloquer maladroitement des bots légitimes, comme ceux de Google, surtout en période d’attaque DDoS. D’autres “hébergeurs SEO” affichent très régulièrement une barre de chargement demandant à l’utilisateur de patienter pendant que le serveur vérifie qu’il ne s’agit pas d’un robot.

L'interminable attente du pare-feu qui vérifie que vous n'êtes pas un robot

Sur demande, nous pouvons aussi fournir aux clients des adresses IP uniques 100% dédiées au tarif de 48€/an.

EasyHoster, un hébergeur à part entière et 100% indépendant !

Grâce à toutes les initiatives citées précédemment, nous sommes fiers d’être considérés par nos clients comme une véritable solution d’hébergement alternative, qui répond à un besoin bien réel (voir croissant) sur le marché francophone. Les petites entreprises prennent de plus en plus conscience de l’importance d’avoir un bon hébergeur Web et comprennent très bien aujourd’hui, qu’un hébergeur n’est pas égal à un autre.

Qu’est-ce qui fait d’EasyHoster un hébergeur indépendant ?

Laissez-nous vous raconter comment tout cela a commencé…

La première facture éditée pour un client d’EasyHoster a été créée le 15 février 2017.

À l’époque, EasyHoster était un service parallèle, lancé à côté de nos activités d’agence digitale 360° avec laquelle nous proposions déjà des services de web hosting, depuis 2009 !

Quant à lui, EasyHoster avait été lancé, un peu par hasard, ou par curiosité, en suivant l’offre de “plan revendeur” d’un fournisseur qui est aujourd’hui devenu l’un de nos concurrents direct.
Nous en tairons le nom.

Pendant près de 3 années, EasyHoster n’est resté qu’un projet parallèle, géré de façon semi-automatique, sans la moindre ambition de croissance. 

En cours de route, nous avons bien évidemment fait évoluer notre “plan revendeur” vers plusieurs serveurs clouds. Mais nous étions restés chez le même fournisseur, sans faire de publicité puisque notre équipe était mobilisée sur d’autres projets plus globaux (full service).

Malgré cela, grâce à la qualité de nos solutions et de notre support technique, équivalente à celle de notre agence digitale, le bouche-à-oreille a continué de s’accentuer.

En juin 2020, nous éditions notre facture n° 1.000…

Tout cela, uniquement grâce à la satisfaction et la confiance de nos clients.

Il nous a donc été nécessaire de prendre conscience qu’EasyHoster ne pouvait pas rester qu’un projet parallèle. Plusieurs centaines de clients comptaient sur nous pour leur fournir des solutions d’hébergement stables et une assistance technique dévouée.

Plus ou moins au même moment, au tout début de l’année 2020, nous commencions à ressentir une baisse de qualité de service chez notre fournisseur de l’époque. Une entreprise basée au Canada qui fournit aussi des serveurs d’hébergement Cloud (hybrides) par l’intermédiaire de l’un des plus grands fournisseurs mondiaux de datacenters et d’infrastructures. 

Oui, cela faisait beaucoup d’intermédiaires…

Toujours aujourd’hui, il nous semble évident que les fondateurs de ce précédent fournisseur ont dû se réunir autour d’une table pour faire le bilan de leur année 2019, et planifier l’avenir. Des décisions ont manifestement dû être prises pour diminuer les coûts de leurs services :

  • suppression de l’équipe du support technique localisée en France (les réponses aux questions devenaient très approximatives en dehors des heures de bureau au Québec)
  • réduction sur les frais de neutralisation des attaques DDoS dont le support nous a confié que “ça leur coûtait cher” (notre uptime fondait comme neige au soleil et même si notre équipe était d’astreinte 24/7, nous devions parfois attendre jusqu’à 45 minutes pour que notre fournisseur daigne activer la mitigation des attaques)
  • suppression d’un service de Backup Storage jusque là offert gracieusement avec les serveurs d’hébergement cloud (nous n’avons pas trop apprécié cela en tant que “gros clients”, d’autant que leurs serveurs clouds étaient déjà très coûteux par rapport au prix du marché) 
  • etc.

En quelques semaines, nous étions passés d’un fournisseur que nous jugions comme étant « d’excellence » à une solution qui nous paraissait bancale.

En tout cas, le service n’était plus en phase avec la qualité que nous souhaitons offrir à nos hébergés.

Nous aurions pu laisser aller tout ça comme ça, car les clients continuaient à arriver.

Nous aurions pu croître sur une nouvelle infrastructure, mais laisser les centaines d’anciens clients sur ces premiers serveurs.

Mais non…

Dès février 2021, dans une initiative que nous avons baptisée Level Up!, nous avons pris la décision de bloquer 3 mois d’activité pour migrer individuellement chaque client, les uns après les autres, avec une communication étroite et 100% transparente.

Finalement, grâce au travail soutenu de l’équipe ainsi que la compréhension et la réactivité de chacun de nos clients (contactés par ticket, e-mail et SMS), les migrations ont toutes pu être effectuées en l’espace de 30 jours seulement !  

En amont, il nous aura fallu quand même 6 mois de réflexion et de tests pour préparer nos nouvelles solutions d’hébergement qui, cette fois-ci sont 100% infogérées par nos soins et sur lesquelles nous avons le plein contrôle.

Aujourd’hui, fini le cloud, fini la virtualisation !

Les performances de nos nouvelles infrastructures sont 2 fois plus élevées et la stabilité 10 fois supérieure à notre ancien fournisseur (la virtualisation a ses limites).

Nous avons changé de fournisseur début 2021 et nous n’hésiterions pas à le refaire si cela était nécessaire.

Tout cela fait donc d’EasyHoster un hébergeur libre et indépendant.

Restez branché !

Vous saurez tout sur les technologies utilisées par EasyHoster dans la suite de ce billet. 

Où sont physiquement localisés les serveurs EasyHoster ?

Nos serveurs sont répartis aux quatre coins de la France. Ou plus précisément, dans 3 régions depuis le Haut-de-France au Grand-Est. 

Tout en restant sur le territoire français, nous veillons à répartir équitablement nos clients sur des serveurs localisés dans différents centres de données, distancés les uns des autres. Notre objectif est de minimiser l’impact que subirait notre clientèle, en cas de panne réseau, de catastrophe naturelle, d’incendie, etc. Cette répartition nous permet également de déplacer un client d’un point A à un point B en cas de nécessité. 

Est-ce qu’EasyHoster dispose de sa propre infrastructure réseau et de ses propres datacenters indépendants ?

Version courte :

Non.

Version longue :

Permettez-nous de tourner un peu autour du pot…

Sachez que nous n’avons aucunement l’intention ni l’ambition de créer notre propre infrastructure réseau et nos propres datacenters.

Pourquoi voudrions-nous faire cela ?

Diminuer nos tarifs ou augmenter nos bénéfices ?

Bien sûr, l’acquisition de clients serait plus facile pour EasyHoster si nous nous battions sur les tarifs. Mais le prix n’a jamais été un critère sur lequel nous souhaitions nous démarquer et cela n’en sera jamais un.

Pour info, depuis 2009, le tarif annuel des hébergements infogérés par notre agence digitale démarrait à 390 euros par site. Cependant, à ce tarif, grâce à un simple mail vous pouviez demander la restauration d’une sauvegarde de base de données le samedi à 2 heures du matin.

Les tarifs EasyHoster nous permettent aujourd’hui d’offrir des services d’une qualité qui favorisent la réussite de nos clients.

Pour nous, le débat s’arrête là !

L’offre en matière d’hébergement “bon marché” est tellement vaste aujourd’hui, avec toutes ces pratiques marketing qui consistent à promettre de l’hébergement (faussement) illimité…

Très peu pour nous !

De toute façon, ce marché est déjà pris et nous préférons récupérer les clients déçus par ce type d’offre et leur fournir un service qui les satisfera.

Sans hébergement Web, pas d’activité sur Internet…

La qualité a un prix et nous considérons les nôtres comme très compétitifs en regard de la qualité de service fournie quotidiennement par EasyHoster. Par exemple, les principaux hébergeurs mutualisés anglo-saxons sont largement plus chers que nous, pour une qualité de service parfois largement inférieure ; que cela soit en termes de performance d’hébergement ou de dévouement du support technique.

Dans le monde de l’entreprenariat, on ne cesse de rappeler ceci :

Il faut sous-traiter ce qui peut l’être !

En tout cas, lorsque le coût reste acceptable.

Nous partageons ce point de vue.

Nous pensons qu’être au four et au moulin serait un handicap, pour nous, pour EasyHoster et pour nos clients.

Il existe quelques hébergeurs en France qui gèrent leurs propres datacenters, tout en cherchant aussi à fournir du support technique pour le client final.

Malheureusement, lorsqu’on veut être bon partout, on risque de n’être bon nulle part :

  • Mauvais support technique :
    méconnaissance des problématiques des utilisateurs finaux (erreurs WordPress, problèmes de mail, etc) ; assistance désagréable trop occupée à gérer ses serveurs physiques.
  • Faible qualité des hébergements :
    erreurs Timeout régulières liées à des surcharges ou des attaques mal gérées, puisque l’équipe est déjà trop occupée à essayer de répondre aux questions techniques des clients.

Comment peut-on, tantôt, remplacer un périphérique de stockage SSD RAID, et tantôt, aider ce client qui a une erreur critique sur son site WordPress ?

C’est pour cette raison que nous sous-traitons beaucoup de problématiques liées à l’hébergement, à des spécialistes :

  • C’est par exemple le cas pour l’ergonomie de notre tableau d’administration d’hébergement, 100% prise en charge par cPanel.
  • C’est le cas de la sécurité de nos serveurs, gérée d’une main de maitre par CloudLinux et Imunify360, que nous remercions au passage pour leur support exceptionnel.
  • C’est encore le cas pour les sauvegardes des données de nos clients et leur intégrité, déléguées à Acronis et à Amazon S3 de façon totalement indépendante l’une de l’autre.
  • C’est aussi le cas pour notre dispositif de monitoring, qui est confié à Uptime Robot et auquel nos clients ont accès en toute transparence… ce qui est rare, voire inexistant chez nos concurrents.
  • Quoi d’autre ? 😉

Ces choix ne nous aident clairement pas à faire des économies !

Par contre, ils aident nos clients à obtenir un service simple d’utilisation, stable, fiable et sécurisé. Et de notre côté, ils nous facilitent la vie et nous font gagner du temps que nous pouvons utiliser pour vous aider cher client.

Nous préférons laisser faire les pros et déléguer la gestion du datacenter et des serveurs physiques à des techniciens d’astreinte expérimentés présents sur le marché depuis plus de 20 ans.

Notre domaine d’expertise…

C’est de faciliter la vie à de petites entreprises qui veulent gérer une activité sur Internet et qui ne veulent pas être embarrassés par des problèmes techniques.

Chaque semaine, nous allons même jusqu’à aider nos clients à héberger gratuitement leurs e-mails dans le cloud grâce à Gmail, afin qu’ils puissent économiser l’espace de stockage de leur hébergement EasyHoster et donc, ne pas être contraints de migrer vers un plan d’hébergement supérieur.

EasyHoster n’est pas un hébergeur…

EasyHoster est bien plus qu’un hébergeur !

De plus, nous souhaitons maintenir une entreprise à taille humaine.

Nous pensons que conserver une entreprise de taille moyenne, c’est aussi pouvoir garder un contrôle total sur celle-ci, ainsi que la qualité qui en découle.

C’est pourquoi, un beau jour, sur la page de tarifs EasyHoster, vous retrouverez aléatoirement une petite étiquette indiquant “Stock épuisé” à côté de nos hébergements. Il sera alors nécessaire pour le client de patienter qu’un autre utilisateur interrompe son service pour pouvoir obtenir son hébergement EasyHoster. 

Heureusement pour vous, nous n’en sommes pas encore là ! 🙂 

EasyHoster est-il revendeur ou partenaire OVH ?

Non et nous trouverions injuste de nous qualifier comme tel…

On s’explique !

Tout d’abord, laissez-nous vous expliquer ce qu’il se serait produit chez EasyHoster si nous avions été victime de l’incendie OVH à Strasbourg.

OVHCloud et incendie à Strasbourg (étude de cas)

Imaginons le cas de figure où tous les serveurs d’EasyHoster auraient été hébergés dans le datacenter SBG2 d’OVHCloud au mois de mars 2021. C’est le datacenter qui a été entièrement détruit…

Rôle du revendeur OVHCloud en cas d'incendie PRA DRP

Une triste image d’un drame comme un autre…

Visualisez ceci…

En pleine nuit, les services de monitoring alertent les techniciens EasyHoster grâce à des notifications bruyantes envoyées sur nos périphériques mobiles (notification push de l’application Uptime Robot et SMS classiques compatibles en l’absence de réseau Wi-Fi, 3G).   

Notez qu’à cette heure-là, une sauvegarde incrémentielle planifiée à 0:00 et terminée vers 0:30 a été réalisée sur l’ensemble des serveurs grâce à Acronis. 

En moins de 15 minutes, l’administrateur système, le sys admin en charge, tente de se connecter au serveur pour vérifier le load afin de déceler une surcharge éventuelle… mais le serveur ne répond ni au niveau du Web Host Manager, ni via le shell SSH.

Le sys admin tente donc de se connecter au manager OVHCloud pour vérifier la console IPMI et identifier si un éventuel redémarrage forcé (reboot hard) peut être justifié (comme dans les rares cas où une attaque DDoS n’aurait pas pu être mitigée).

Cependant, le technicien ne peut pas se faufiler jusque là. Cet incident semble sévère, car même le manager OVH est planté

Rien n’est encore indiqué sur le site des statuts Travaux d’OVH.net. Nous sommes en pleine nuit.

Par contre, Twitter s’embrase et des dizaines de clients de l’hébergeur français sont d’ores et déjà en train d’échanger des tweets sur l’incident.

Avant de chercher à en savoir plus, notre équipe crée une communication à l’attention des clients EasyHoster, via la section Annonces de notre site, et via nos comptes de réseaux sociaux Facebook & Twitter, afin d’expliquer qu’un incident majeur semble en cours au niveau du datacenter. 

Juste un peu plus tard, via Twitter, nous recevons des nouvelles issues du fondateur d’OVH, Octave Klaba

Tweet d'Octave Klaba OVHCloud qui annonce l'incendie à Strasbourg SBG2

Ce premier tweet est sans équivoque puisqu’il mentionne ceci :

« Activez votre Plan de Reprise d’Activité ! »

La balle est maintenant dans le camp d’EasyHoster… 

Sans nous poser de questions, nous commandons de nouveaux serveurs issus des datacenters de Roubaix et Gravelines.

En fonction du stock, la majorité des serveurs peuvent être livrés instantanément.

En cas de rupture de stock chez OVH, nous pourrions réinstaller nos machines sur des serveurs issus d’un fournisseur différent puisque la restauration Acronis est compatible “dissimilar hardware” (matériel différent). 

Ensuite, nous passons à l’installation et la configuration des serveurs. Cela prend tout de même quelques minutes ou quelques heures, voire quelques jours en fonction des situations :

  • Lorsqu’il s’agit d’un nouveau serveur, nous avons l’habitude de partir sur une installation neuve basée sur Centos 7, ou directement basée sur CloudLinux en fonction de notre humeur ce jour-là. Nous installons ensuite manuellement toutes nos solutions software de prédilection (cPanel, entre autres) en suivant une procédure manuelle stricte et éprouvée que nous avons mis des mois à élaborer. Pour cela, nous pouvons bloquer plusieurs jours, afin de configurer un seul nouveau serveur, pour le bichonner, à la main, et faire des tests. C’est un véritable travail d’artisan puisque nous choisissons de ne rien automatiser dans nos process. L’automatisation ne serait pas pertinente pour une structure de notre envergure. Et surtout, cela serait beaucoup moins amusant 🙂
  • En revanche, puisqu’il s’agit ici de restaurer un serveur accidenté en cas d’urgence, nous choisissons de réimporter « une image de disque » complète du serveur.
    Le serveur fraîchement livré par OVH démarre (boot) sur un fichier image Acronis de quelques Mégaoctets. Il se charge de lancer un programme d’importation des données issues du serveur accidenté (depuis le cloud en Allemagne). Il s’agit de données datant de quelques heures seulement et donc, quelques minutes avant le démarrage de l’incendie. 

En fonction du trafic sur l’hébergeur cloud situé en Allemagne, l’importation de centaines de Gigaoctets peut prendre quelques heures, mais le délai reste acceptable. Puisque nous contrôlons l’espace disque consommé sur nos infrastructures (contrairement aux hébergeurs dits “illimités”), l’importation pour chacun de nos serveurs est d’environ 750 Gigaoctets, à télécharger depuis le cloud, depuis un serveur disposant d’une large bande passante. 

Une fois l’importation terminée, la machine redémarre telle qu’elle était quelques heures plus tôt. 

Il nous reste à demander la migration des IPs Failover via notre manager OVH, depuis Strasbourg vers Gravelines et Roubaix.

L’avantage d’OVHCloud est de permettre la migration d’IP Failover entre datacenters du même pays.

Cette opération prend quelques minutes.

Nous estimons que face à un tel incident, dans le meilleur des cas, nos clients auraient retrouvé l’accès à leur site Internet dans l’après-midi. Au pire des cas (situation exceptionnelle), le serveur redémarrait après un maximum de 24 heures après l’incident.

Dans tous les cas, ce qui est sûr, c’est qu’aucun client n’aurait perdu son site Internet, sa base de données de clients, ou que sais-je… ? Car nous effectuons de multiples backups, depuis plusieurs technologies fiables, vers des lieux différents et ce afin de s’assurer que même si deux de ces copies étaient corrompues, il en resterait une troisième de secours. Bien sûr, en cas de corruption de la copie principale, les données auraient été un peu plus anciennes (datant de deux-trois jours sur le backup secondaire), mais elles auraient eu le mérite d’exister !

Chez EasyHoster, une copie des données existe en permanence dans 3 pays distincts.
Nous ne connaissons aucun autre hébergeur mutualisé francophone réalisant autant de backups, inclus de base, dans tous les plans d’hébergement. Et bien sûr, nous ne parlons pas ici du RAID logiciel.

Rappelons que malheureusement, des dizaines de milliers d’utilisateurs plus ou moins mal informés (ou plutôt non-formés) ont perdu l’ensemble de leur présence en ligne, sans aucun moyen de remettre la main sur leurs données. Aujourd’hui, ces victimes de l’incendie on créé une action collective qui a pris le nom d’OVH gate et qui, soutenue par l’institut de guerre économique et juridique, cherche a obtenir réparation, de la part d’OVHCloud, suite au préjudice subit.

Personne n’est gagnant dans cette affaire, quoi que…

Le positif, c’est que cette actualité a fait beaucoup de bruit. Elle a donc mis en lumière l’importance de mettre en place un dispositif d’infogérance, de surveillance, d’intervention en cas d’urgence et surtout, de sauvegarde des données, que cela soit via un prestataire comme EasyHoster ; en engageant un sys admin ; ou en se formant efficacement de façon autodidacte.

De nombreux professionnels avaient souscrit à une option de backup auprès du même fournisseur (OVHCloud) et n’avaient pas vérifié que les données étaient localisées à une distance suffisante pour être utilisées en cas de désastre.

Revenons-en à notre question initiale…

EasyHoster est-il revendeur OVH ?

Très bonne question qu’il est légitime de se poser !

Après tout, de nombreux hébergeurs bien établis louent leurs serveurs sur le réseau d’OVHCloud. Et ces infogérants indépendants ont souvent une excellente réputation, directement dépendante de leur niveau d’implication pour leurs clients, mais surtout, dépendante de la qualité de leurs solutions d’hébergement. Mais désolé, nous ne citerons pas de noms.

Voici donc notre réponse à cette question…

Non, EasyHoster n’est pas “revendeur” OVH (ni “revendeur” de quoi que ce soit d’ailleurs)

Après toutes les anecdotes et tous les arguments présentés dans le début de ce long billet, vous êtes probablement convaincu de la raison d’être d’un acteur comme EasyHoster, dans le secteur de l’hébergement de sites Internet. 

Vous l’avez compris, chez EasyHoster, il ne s’agit pas de (simple) revente / ou de sous-traitance / infogérance OVH.

Nous avons la prétention d’aller bien au-delà de cela, notamment pour de nombreux clients néophytes, qui n’ont pas de webmaster et pour lesquels EasyHoster est le seul point de contact technique sur Internet.

Nous aurions presque la prétention d’être des artistes : concevoir une offre de qualité et la partager, n’est-ce pas cela être un entrepreneur ? 

Vous ne trouverez aucune offre d’hébergement mutualisé OVH incluant cPanel et vous n’en trouverez jamais !
Ce n’est pas leur métier. OVHCloud fournit un service de type hardware ou au moins, il met à disposition des services à grande échelle. Des services largement automatisés qui ont un besoin limité en matière de maintenance individuelle. De plus, la location de serveurs dédiés OVHCloud n’est accompagnée d’aucun support logiciel. Cet état de fait nous est très clairement expliqué et rappelé lorsque nous communiquons avec eux.

EasyHoster est-il meilleur qu’OVH ?

Oui et non… nous n’avons tout simplement pas le même métier et nous ne nous situons pas au même niveau, ou sur la même couche sur l’échelle de la gestion d’un hébergement Web, depuis les problématiques “réseau”, jusqu’au bouton “Publier” du tableau de bord de WordPress.

Les serveurs que nous louons sur le réseau et dans les datacenters d’OVHCloud ne sont pas des serveurs “accessibles” aux administrateurs système débutants. Il s’agit de serveurs physiques Bare Metal nécessitants aussi, de notre part, un certain niveau de surveillance et d’audit matériel (au niveau du RAID SSD, par exemple). Il ne s’agit pas de VPS d’entrée de gamme pré-installés (sans valeur ajoutée) comme certains sous-traitants OVH (de vrais “revendeurs” cette fois-ci) peuvent proposer ; livrer à la chaine ; et infogérer plus ou moins du bout du doigt.

Il s’agit de nos propres solutions personnalisées et même, presque secrètes, comme la recette du Coca-Cola.

Sans compter qu’il y a le service qui va avec !

Tous les ans en renouvellant votre hébergement, d’une certaine manière, vous rémunérez un peu le technicien qui passera peut-être plusieurs heures avec vous, un soir, pour rétablir d’urgence les données que vous auriez perdues maladroitement.

Finalement, un grand pourcentage de nos clients sont des petits entrepreneurs déçus par la qualité des hébergements mutualisés OVH…

Ils pensaient trouver chez OVHCloud un petit hébergement mutualisé simple d’utilisation, avec de bonnes performances et un bon support technique en cas de besoin (”je n’ai pas besoin de plus pour le site de mon petit commerce“).

Aujourd’hui chez EasyHoster, ils sont ravis des performances et du support technique de leur hébergement premium, même si le prix de l’abonnement est peut-être un peu plus élevé chez nous. 

OVHCloud : le meilleur fournisseur de serveurs dédiés Bare Metal dans un datacenter français ?

Nous ne sommes pas nés en étant fans d’OVH. 

Au début des années 2000, nous aussi nous avons testé leurs hébergements mutualisés et même, leurs serveurs RPS. C’était en quelque sorte l’ancêtre du serveur VPS que nous connaissons tous aujourd’hui. C’était la toute première génération de serveurs dont les ressources pouvaient être augmentées dynamiquement, sans devoir changer de machine.

OVH n’était pas du tout le fournisseur alternatif que nous envisagions au premier abord. Cependant, dès le départ, nous étions déjà soumis à une importante contrainte :

Nos clients veulent des serveurs français !

Faites vos recherches. Les acteurs sérieux répondant à ce critère se comptent sur les doigts d’une seule main.

Nous pourrions nous orienter vers d’autres (très bons) fournisseurs avec lesquels nous travaillons déjà, notamment pour de l’hébergement au Royaume-Uni et en Allemagne (pays dans lequel nous hébergeons le site EasyHoster.com, pour des raisons de PCA*). Cependant, cela serait nous priver de 50% de nos clients pour qui le critère numéro 1 est d’obtenir un hébergement localisé en France (“et dans le 8e arrondissement de Paris si possible !”)

Un autre prérequis était d’une importance capitale pour nous et OVHCloud est aujourd’hui imbattable sur ce critère…

Il nous fallait le meilleur dispositif anti-DDoS du marché !

Après tout, c’était cela qui nous avait fait quitter notre précédent fournisseur : les failles de leur anti-DDoS.

L’infogérance ; le support technique, chez EasyHoster, nous pouvons assurer tout cela en interne et embaucher du renfort au fur et à mesure. Par contre, l’anti-DDoS, nous n’avons pas la main dessus et heureusement, OVHCloud, pour cela, est excellent !

Fonctionnement de l’anti-DDoS chez OVHCloud :

Pour faire court, OVH jouissant d’un ééénorme excédant de bande passante et de moyens colossaux pour toutes les couches de son réseau, il peut détecter très efficacement les prémisses d’une attaque DDoS. En cas de doute, il va ouvrir les vannes et offrir automatiquement un large bonus de bande passante. Cela permet d’éviter que de lourds paquets (souvent utilisés par les malfaiteurs) ne surchargent la bande passante du serveur EasyHoster. Pendant ce temps-là, les dispositifs de neutralisation de DDoS d’OVH vont analyser ce qu’il se passe en temps réel et bloquer tout le trafic suspect (et uniquement le trafic suspect) sans même que nous ou nos clients ne nous en en rendions compte.

On parle ici de mitigation automatique, voire de mitigation permanente des attaques DDoS.

Pour rappel, avant OVH, en cas d’attaque de serveur EasyHoster :
Pour faire des économies, notre précédent fournisseur n’activait pas l’anti-DDoS de façon permanente. Il attendait notre signalement pour intervenir. Bien sûr, cela arrivait après avoir constaté nous-mêmes l’interruption de service suite à une alerte de DOWN issue d’Uptime Robot (notifications, SMS).
Ce précédent fournisseur est pourtant, encore aujourd’hui, l’un des hébergeurs les plus connus en francophonie. Nous étions leur client depuis 2013, déjà, pour leurs serveurs dédiés.
Aujourd’hui, chez OVHCloud, en cas de défaut sur la machine :
Par exemple, plus aucun “ping” n’est détecté (comme cela peut arriver en cas de surcharge sévère). Un technicien OVHCloud se déplace physiquement vers le serveur à partir d’un délai de 30 minutes pour vérifier si un défaut matériel est constaté et éventuellement, lancer un hard reboot pour débloquer la situation à notre place. Il peut même décider de relancer notre serveur sur base d’un kernel/noyau Linux dont la maintenance est assurée par OVH. Que demande le peuple ?

Nos nouvelles machines sont beaucoup plus robustes…

De même, grâce à un énorme excédant de bande passante disponible sur le réseau d’OVH, nous sommes aptes à mitiger la plupart des attaques DDoS instantanément. Ainsi, depuis ce changement d’infrastructure, nous pouvons offrir plus de support et plus de performances à nos clients, grâce à un meilleur rapport qualité-prix des serveurs.

Vous n’aimez vraiment pas OVH ?

Tout d’abord, faites-nous savoir “pourquoi vous n’aimez pas OVH” en ouvrant un ticket auprès de notre département commercial.

Voici les raisons que nous voyons…

Les performances des hébergements mutualisés OVH ne vous conviennent pas ?

Nous pouvons le comprendre.

Pas de souci chez EasyHoster, nos technologies sont à des années-lumières de celles proposées sur les hébergements d’entrée de gramme d’OVHCloud. N’hésitez pas à le vérifier en comparant nos caractéristiques techniques avec celles de nos concurrents.

L’interface de gestion de votre hébergement OVH est trop compliquée pour vous ?

Bien sûr, en tant que client EasyHoster, vous n’aurez jamais à côtoyer d’interface estampillée OVHCloud. D’ailleurs, nos serveurs nous sont livrés totalement “nus”. C’est d’ailleurs ce que signifie Bare Metal = Métal nu. 

Nos clients bénéficient du meilleur tableau de bord pour le gestion de leur hébergement : cPanel !

Le support technique OVH ne répond pas à vos questions ?

Cela fait longtemps qu’OVH a dépassé le stade de l’entreprise à taille humaine.

Aujourd’hui, OVH est davantage une entreprise de télécommunication, puisqu’il fournit aussi des services de téléphonie. On peut comprendre que les questions sur les erreurs 500 de WordPress ; ils préfèrent les laisser au petit webmaster du coin, ou à un hébergeur offrant un support technique avancé, comme EasyHoster. 

Le support technique OVH est trop lent à votre goût ?

Cela dépend probablement de votre situation.

De notre côté, lorsque nous avons une question pertinente pour OVH, c’est-à-dire, une question qui ne sort pas de son scope, nous recevons généralement une réponse en moins de 12 heures pendant la semaine, et en moins de 24 heures en plein week-end. Bien sûr, nous évitons de leur poser des questions sur cPanel ou nos certificats SSL et ce, parce que nous sommes pleinement conscients que cela n’est pas leur travail de nous répondre à cela. C’est indiqué dans le contrat qui nous concerne actuellement. Actuellement, ils nous louent des machines, cela s’arrête-là. 

Voici des exemples de questions que nous leur avons posées récemment :

  • Pouvez-vous nous donner certaines précisions sur la procédure de remplacement de périphérique de stockage SSD ?
  • Pouvez-vous nous dire si le rack de notre serveur Mango a déjà subi les dernières maintenances du réseau de câbles électriques ?
  • Votre logiciel de surveillance statistiques (OVH RTM) ne fonctionne plus sur notre distribution de Linux, pouvez-vous remonter ce problème à vos développeurs et envisager une mise à jour si possible ?

Chacune de ces questions a reçu une réponse très agréable et pertinente en quelques heures.

Accessoirement, nous veillons toujours à être très cordiales dans nos échanges et cette attention nous est rendue en retour.

Pour obtenir une assistance dévouée en cas de bobo, tournez-vous vers un hébergeur avec un support technique premium.

Nous pouvons le dire aujourd’hui…

Nous sommes satisfaits de la qualité des services offerts par OVH et ce, parce qu’ils répondent à nos besoins de fournisseur d’hébergement… tout simplement.  

OVH peut être critiqué sur beaucoup de critères, comme l’ergonomie pas toujours appréciée de son manager.

Il dispose néanmoins d’un large réseau de télécommunication par fibre optique. Le plus important en Europe. De plus, il offre des serveurs physiques extrêmement stables et puissants.

Notre expérience actuelle pour le support matériel (hardware) est très bonne.

En cas de besoin, leur support technique nous répond généralement dans la journée et nous avons un chargé de compte 100% dédié, avec contact WhatsApp, qui est là pour nous aider dans notre croissance.

Le seul bémol pour le client final qui souhaite s’offrir un magnifique serveur Bare Metal de la gamme OVH Infra, c’est qu’il devra engager un administrateur système (sys admin) ou passer plusieurs années à se former.

Et c’est là qu’intervient un hébergeur comme EasyHoster, qui fournit des solutions d’hébergement mutualisé avec des performances et une flexibilité proches du serveur dédié, au prix du mutualisé, avec un niveau d’assistance qui dépasse celui de l’hébergeur classique. 

EasyHoster est et restera un hébergeur indépendant !

Nous avons déjà changé complètement de fournisseur par le passé et nous serions prêts à le refaire si cela était dans l’intérêt de nos clients. 

EasyHoster est bien plus qu’un hébergeur…

Nous faisons tout cela pour Créer quelque chose.

Nous ne faisons pas tout cela pour (Re)vendre une marchandise, comme cela se voit souvent (hélas), en particulier chez les hébergeurs anglo-saxons dont les offres sont hyper-marketées et limitées/bridées volontairement pour vous contraindre à upgrader votre plan d’hébergement au niveau supérieur.

Si le cœur vous en dit, venez tester nos services… 

Dans tous les cas, soyez sûr que nous prenons notre rôle d’hébergeur très au sérieux, avec rigueur.

Nous pensons qu’un bon hébergement et un partenaire qui vous facilite la vie sur le Web, cela contribue au succès de votre activité.

Nous voyons nos clients comme une communauté et nous avons une grande volonté de les voir réussir dans leurs activités.

Contactez-nous pour nous faire part de vos questions et remarques :

Dites-nous ce que vous pensez de nos choix et laissez notre support commercial vous dire honnêtement si EasyHoster est le bon hébergeur pour la réussite de votre projet.

Dans tous les cas, nous souhaitons une bonne réussite à vos projets sur Internet !

 

___
* PCA : Plan de Continuité d’Activité

L'avez-vous manqué : Puis-je effectuer et stocker des backups personnels, localement sur mon hébergement EasyHoster ?
Sur le même sujet : Je souhaite héberger un PBN et des sites de niches, quelle offre choisir ?
Sommaire