Bien plus qu'un hébergeur !

Comment accélérer la propagation des NS (serveurs de nom DNS) ?

24 heures avant la migration de votre site et le changement des NS de votre nom de domaine, vous pouvez modifier les TTL des zones de votre nom de domaine à au moins 1800 secondes, soit une mise en cache DNS de 30 minutes, au lieu de la valeur par défaut de 14400 qui correspond à un cache de 4 heures.

Accélérer la propagation DNS sur son ordinateur et smartphone.
Sur l’illustration ci-dessus, nous modifions le TTL de la Zone DNS avancée A principale pour ce nom de domaine. Celui-ci passe de 14400 à 1800 secondes. Une valeur optimale qui offre un bon compromis entre “performance” et “délai de propagation”.

Baisser le TTL des Zones DNS avant migration et propagation rapide

Résumons très brièvement les conseils donnés dans ce billet sur les TTLS des Zones DNS.

Comment bien préparer et accélérer le processus de propagation DNS mondial avant migration ?

Une bonne pratique consiste à baisser la valeur des TTL de vos Zones DNS avancées dans l’interface de votre registrar ou dans votre compte cPanel. Par défaut, le délai de mise en cache est de 14400 secondes, soit 4 heures. Vous pourriez envisager de baisser ces TTL à 1800 secondes, soit 30 minutes, et ce, 24 heures avant de vous lancer dans la migration de votre site.

Que signifie TTL dans les Zones DNS avancées de mon nom de domaine ?

TTL, cela signifie « Time to Live » ou « Durée de vie ». En amont, réduire ce TTL pour chacune de vos zones DNS aura pour effet de grandement accélérer la propagation de votre nouvelle adresse IP auprès des principaux serveurs DNS mondiaux, ains qu’auprès des fournisseurs d’accès Internet qui mettent en cache (trop longtemps) les correspondances domaines / IP sur leurs serveurs DNS.

Le registrar a confirmé le changement de DNS, mais votre ordinateur pointe toujours vers l’ancien serveur ?

Ce cas de figure est très fréquent, surtout en France où les fournisseurs d’accès Internet ont tendance à “mettre en cache” les Serveurs de nom “trop longtemps ». C’est-à-dire, “plus longtemps » que le délai renseigné via vos TTL.

Pour en savoir plus sur les méthodes permettant d’accélérer la prise en compte de vos Name Servers, sur votre ordinateur et sur vos périphériques mobiles, découvrez ce billet :

  Suite à une migration ou un changement de NS récents, comment forcer ses DNS à pointer vers EasyHoster ? →

En ajoutant toutes ces techniques à votre arsenal, vous avez toutes les cartes en main pour réaliser des migrations et des modifications DNS transparentes et sans perturbations pour vos utilisateurs.

Sommaire de ce billet
Besoin d'aide ?

Le site WordPress speed.easyhoster.net ➚ permet de tester le potentiel des solutions d'Hébergement Web EasyHoster.