Bien plus qu'un hébergeur !
Besoin d'aide ?

Je souhaite refondre mon site, comment faire une copie sur un sous-domaine ?

Il arrive toujours un moment où votre site WordPress doit subir une maintenance majeure, une mise à jour complète aussi bien au niveau graphique que technique.

Pour cela, nous vous recommandons de laisser votre site en production tel qu’il l’est actuellement et de créer une copie de ce site que vous utiliserez en tant qu’espace de développement. C’est sur ce site « en développement » que vous pourrez effectuer toutes vos mises à jour sans risquer de « casser » votre site « en production ».

Créer votre sous-domaine

La première étape sera, pour vous, de créer le sous-domaine sur lequel vous travaillerez cela peut être : 

  • dev.votredomaine.com
  • refonte.votredomaine.com
  • new.votredomaine.com
  • etc.

Pour créer votre sous-domaine, rendez-vous dans votre compte cPanel. Ensuite, cliquez sur l’onglet « Sous-domaine ».

Dans le champ « sous-domaine » indique « dev » par exemple pour obtenir un sous-domaine du type « dev.votredomaine.com ». Terminez en cliquant sur le bouton « Créer ». 

Vous verrez donc apparaitre votre sous-domaine sous le titre « Modifier un sous-domaine ». Comme c’est le cas dans l’encadré rouge de la capture d’écran ci-dessus.

Vous pouvez également vérifier que votre sous-domaine a bien été créé en vous rendant dans votre Gestionnaire de fichiers cPanel.

File Manager cPanel : gestionnaire de fichiers cPanel

Un dossier « dev.votredomaine.com » s’y trouvera, prêt à accueillir la copie de votre site en production.

Créer une copie de développement de votre site WordPress

Nous vous recommandons, pour plus de facilité, d’utiliser un plugin comme Duplicator

Tout d’abord, commencez par installer le plugin Duplicator sur votre site WordPress. Ensuite, rendez-vous dans celui-ci et cliquez sur « créer un paquet ».

Validez la création de votre paquet (copie de votre site) en cliquant sur le bouton « Suivant ».

Si le poids de votre site est très conséquent, il peut être intéressant pour vous, avant de cliquer sur « Suivant » de cliquer sur l’onglet « Archive ».

En cliquant sur « wp-uploads » et/ou « cache », cela indiquera à Duplicator de ne pas prendre votre dossier d’image (wp-uploads) et/ou votre dossier de cache.

C’est à cette étape que Duplicator pourrait vous avertir si le poids de votre site ou de votre base de données sont trop lourds.

Si tout semble correct, comme l’indique la capture ci-dessous, cochez la case « Oui. Continuons avec le processus d’assemblage » et ensuite cliquez sur le bouton « Création ».

Notez que chez certains hébergeurs limitant fortement les ressources de leurs clients, il se peut que vous ne parveniez jamais à terminer la création de votre paquet.

Si vous n’avez pas rencontré de difficulté durant cette étape, alors, vous devriez voir cette page :

Vous n’avez plus qu’à télécharger l’Installeur et l’Archive de votre site en cliquant sur chacun des deux boutons bleus. Mettez-les de côté sur votre ordinateur dans un dossier sûr, où vous ne risquez pas de les supprimer par erreur.

Préparer l’installation de la copie de développement de votre site WordPress

Retournez maintenant dans votre compte cPanel, plus précisément dans votre Gestionnaire de fichiers.

File Manager cPanel : gestionnaire de fichiers cPanel

Ensuite, cliquez sur le dossier de votre sous-domaine.

Cliquez sur « Charger » pour téléverser l’un après l’autre le fichier installer.php et l’archive .zip de votre site.

Une fois que cela sera fait, vous les verrez apparaitre dans le dossier de votre sous-domaine.

Créer votre base de données et son utilisateur

Avant de finaliser l’installation de votre espace de développement, il va être nécessaire pour vous de vous créer une base de données et un utilisateur ayant tous les droits sur celle-ci.

Pour cela, rendez-vous dans votre compte cPanel dans l’onglet « Base de données MySQL ».

La première étape sur cette page sera de vous créer une base de données.

Indiquez le nom que vous souhaitez pour celle-ci, exemple, hebergeurweb_dev

Cliquez ensuite sur « Créer une base de données ».

Lorsque c’est fait, descendez un peu dans la page et créez-vous un utilisateur MySQL.

Nous vous suggérons, pour plus de facilité, de choisir le même nom pour votre utilisateur que pour votre base de données. Dans notre cas, nous allons donc indiquer « hebergeurweb_dev ».

Concernant, le mot de passe, cliquez sur le bouton « Générateur de mots de passe ».

Vous allez voir une popup s’afficher avec un mot de passe qu’il est très important de noter / sauvegarder dans un fichier de type TextEdit ou BlocNote.

Une fois que vous l’avez bien noté quelque part où vous le retrouverez, cochez la case « J’ai copié ce mot de passe dans un endroit sûr. » et cliquez sur le bouton « Utiliser le mot de passe ».

Terminez en cliquant sur le bouton « Créer un utilisateur ».

Il ne vous reste plus qu’à donner tous les privilèges sur votre base de données à votre utilisateur MySQL.

Descendez encore un peu dans la page et vous verrez une section nommée « Ajouter un utilisateur à la base de données ».

Sélectionnez dans les listes déroulantes la base de données et l’utilisateur que vous venez de créer.

Cliquez ensuite sur « Ajouter ».

Cochez la case « Tous les privilèges », ce qui aura pour effet de cocher toutes les cases de la liste.

Descendez un peu dans la page et cliquez sur « Apporter des modifications » pour sauvegarder les privilèges accordés à votre utilisateur MySQL.

Installer la copie Duplicator de votre site WordPress sur votre sous-domaine

Maintenant que tout cela est fait, vous avez presque terminé de mettre en place votre espace de développement !

Nous allons passer l’étape de l’installation de la copie de votre site WordPress.

Pour cela, visitez l’URL suivante : 

https://www.sousdomaine-votredomaine.com/installer.php (vous pouvez choisir de mettre ou non les www).

Dans notre exemple, l’URL est : 

https://dev.hebergeur-web.pro/installer.php

Vous arriverez sur l’étape 1 sur 4 d’installation de votre archive Duplicator. Cochez la case « I have read and accept all terms & notices » et cliquez sur le bouton « Next ».

Il va falloir, à présent, un peu patienter le temps que l’extraction de la copie (.zip) de votre site s’extraie.

Une fois l’extraction du .zip terminée, il va falloir, à l’étape 2 sur 4, renseigner les informations suivantes : 

  • Le nom de la base de données que vous avez créée dans le point précédent.
  • Le nom de l’utilisateur MySQL que vous avez créé dans le point précédent.
  • Le mot de passe de l’utilisateur MySQL que vous aviez noté précieusement.

Cliquez sur « Test Database » une fois que vous avez tout renseigné.

Si vous ne vous êtes pas trompé, vous devriez arriver sur cette page et vous pourrez cliquer sur « Next ».

Si vous avez une erreur à cette étape, il sera nécessaire pour vous de revérifier les informations que vous avez renseignées.

Vous pouvez valider l’installation de la copie de votre site en cliquant sur « Ok ».

Vous arrivez donc à l’étape 3 sur 4. 

Il n’y a rien à faire à cette étape, si ce n’est vérifier que tout vous semble correct et cliquer sur « Next ».

Et voici, la dernière étape, la 4ème.

Tout est au vert, vous pouvez vous connecter à votre tableau de bord WordPress en cliquant sur le bouton « Admin Login ». Cela aura pour effet, grâce à la case cochée « Auto delete installer files after login », de supprimer tous les fichiers d’installation de votre espace d’hébergement.

Une fois connecté à votre tableau de bord WordPress, vous avez la confirmation que tous les fichiers devenus inutiles ont été nettoyés.

Votre espace de développement est maintenant prêt à l’emploi.

S’il a été nécessaire pour vous de supprimer le dossier « uploads » lors de la création du paquet Duplicator, il vous faudra, via le Gestionnaire de fichiers cPanel, compresser votre dossier uploads en .zip. Ensuite, chargez-le dans le dossier de votre sous-domaine et décompressez-le afin qu’il remplace le fichier « uploads » vide du sous-domaine.

Bonne refonte de votre site !

Sur le même sujet : Je veux résilier mon hébergement chez un concurrent et migrer mon site chez vous, comment faire ?
Sommaire