Bien plus qu'un hébergeur !

Serveurs DNS bloqués sur “En cours” ou “En suppression” chez OVH

Vous avez réservé un nom de domaine chez OVHCloud ?

Il semble qu’il existe un problème récurrent chez OVHCloud actuellement, qui concerne les délais de mises à jour des Serveurs de noms (NS, DNS Name Servers). En tout cas, c’est ce qui nous a été reporté par plusieurs clients.

Opérations en cours…

C’est dans cette catégorie de votre Manager OVH que se pose le problème.

Cela concerne les changements de NS sous l’onglet Serveurs DNS du Manager OVH.

En effet, si vous décidez de déplacer votre site, par exemple, depuis un hébergeur vers un autre, vous pouvez avoir besoin de modifier les NS du nom de domaine que vous avez réservé chez OVHCloud.

Serveurs DNS bloqués sur Opération en cours / en suppression chez OVH Cloud

Le problème :

Vos visiteurs n’atterrissent pas encore sur le nouveau serveur, car après une demande de Changement de NS, l’Opération en cours reste bloquée sur “En cours” et “En suppression” pendant plusieurs heures !

Peut-on réellement parler de délais de propagation ?

C’est la question à laquelle nous répondons un peu plus bas ↓

Voici un exemple, avec un eCommerce, où ces “délais de propagation » peuvent être problématiques :

Si le changement de NS n’est pas pris en compte rapidement ✘ après la migration du site, au mieux, on affiche une page de maintenance sur sa boutique pendant ~ 24h 😕 ; au pire, pendant que les commandes continuent d’affluer sur le précédent serveur MySQL, la nouvelle base de données fraîchement migrée (nouveau serveur) se désynchronise doucement mais sûrement 😮

Ce genre de situation peut contraindre de réintégrer des commandes et des factures, manuellement, dans le site eCommerce. Sans parler des potentiels nouveaux comptes clients qui peuvent être difficiles à transférer pour corriger l’erreur et éviter les pertes.

Que de temps perdu !

En principe, la prise en compte des nouveaux Name Servers devrait être presque immédiate.

En tout cas, chez la plupart des registrars (et même via EasyHoster), lorsqu’une demande de changement des NS est enregistrée, celle-ci est immédiatement envoyée au bureau d’enregistrement central (Global Registry). Enfin, l’opération est terminée et prise en compte sous quelques minutes (~ 15 minutes environ).

Ensuite vient effectivement un délai de propagation mondial qui peut durer entre 1h et 6h pour être complété à +90% selon DNSchecker.org.

En parallèle, hélas, quelques fournisseurs d’accès Internet peuvent être lents pour mettre à jour leur cache DNS… c’est pour cela que nous conseillons aux utilisateurs d’utiliser des serveurs DNS majeurs, comme ceux de Google ou de Cloudflare.

Mais dans les faits, il est heureusement très rare qu’il reste des visiteurs qui soient dirigés vers l’ancien serveur, après 24 ou 36h d’attente !

OVHCloud, il ne s’agit pas d’un problème de propagation

Dans le cas de notre problème de délai avec OVH, la situation est différente de celle d’une “Propagation DNS”.

Pendant ce long délai d’attente où le Statut des précédents DNS est bloqué sur “En suppression” et les nouveaux NS sur “En cours”, il semble que l’Opération en cours soit en réalité une sorte de « file d’attente d’opérations à réaliser plus tard ».

On imagine qu’un petit lot est traité à intervalle régulier, un peu comme on pourrait le faire avec une tâche CRON.

Combien de temps pour un délai de propagation DNS OVH ?
En cherchant « Opération en cours OVH » sur Google, vous avez compris que vous n’étiez pas le seul concerné par de tels délais d’attente pour le changement de DNS.

Attention aux DNSSEC OVH !

En effet, il faut savoir que, dans le cas où la Protection du domaine via DNSSEC étaient activées côté OVHCloud, au moment du chargement des NS, OVH peut décider d’appliquer un délai supplémentaire à votre demande de changement.

En effet, si le changement de serveur est réalisé alors que les DNSSEC étaient activés chez OVH, votre site Web peut se retrouver indisponible pendant une longue période (plus de 24 heures).

La protection DNSSEC devraient impérativement être désactivée 24 heures avant tout changement de Serveur Web, ou même, avant tout Transfert de nom de domaine. Sans cela, une désynchronisation des configurations risque d’apparaitre entre votre propre Configuration (serveur d’hébergement web…) et celle du Registre Globale des noms de domaine.

Dans un tel cas de figure, le résultat est un site 100% indisponible et l’obligation de faire marche arrière sur son transfert et/ou de négocier avec son registrar (et le registre), pour obtenir la remise à zéro de l’entrée DNSSEC.

Bien que ces délais soient un problème, OVH cherche à vous protéger :
Pour éviter qu’un site Web ne soit Down à cause d’une configuration DNSSEC non cohérente ; si l’utilisateur n’a pas pensé à désactiver DNSSEC avant de demander le changement de NS, OVHCloud va désactiver DNSSEC pour lui.
Ensuite, il fera patienter l’utilisateur pendant 24 heures.
Enfin, seulement, OVH lancera la demande de changement de Serveurs de noms (NS) auprès du registre.

Si OVHCloud a pris la décision de “bloquer” l’opération sur vos NS, pour un délai de 24 heures, sous l’onglet  « Tâches récentes »  de votre Manager OVH, vous pourriez retrouver ce type de message :

Délais des DNS bloqués chez OVH
DomainDnsUpdate : DNSSEC deactivated. To avoid validation failure on your domain by external validating cache servers, we’re waiting 24h to be sure the change is propagated worldwide. You can skip this step if you don’t want to wait.

Comment accélérer le changement des DNS ?

Dans votre Manager OVH, en cliquant sur l’icône de petit Crayon, il existe la possibilité d’éviter la planification pour lancer immédiatement le changement des serveurs DNS.

Cependant, si vous avez bien compris les précédentes explications sur DNSSEC et la synchronisation de votre hébergement web, avec le Global Registry, vous savez qu’accélérer le changement de serveurs de nom représente un risque de Down prolongé.

Il aurait été nécessaire de désactiver DNSSEC à l’avance, mais au moins, vous le savez pour la prochaine fois.

Pour les noms de domaine, OVH a son propre mode de fonctionnement

OVH doit avoir des millions de noms de domaine à gérer ?

Cela implique un grand nombre de demandes de changement de NS, à réaliser chaque minute ! Donc, bien sûr, nous comprenons qu’il puisse y avoir un délai d’attente avec un fournisseur aussi important.

Nous sommes les premiers à dire qu’OVHCloud propose d’excellents serveurs Bare Metal.

Ensuite, en ce qui concerne la gestion des noms de domaine, OVH propose des tarifs très compétitifs, ce qui est appréciable.

Cependant, certains modes de fonctionnement relatifs aux noms de domaine (gestion des DNS, politique de transfert de domaine, etc). nous ont été reportées comme “différents de ce qui se fait partout ailleurs” 😉

Voici par exemple le genre de commentaires qu’on peut lire en cherchant “dns ovh” sur Twitter :

Délai propagation OVHCloud long
Délai propagation OVH lent
Délai propagation DNS OVHCloud NS bloqués
DNS OVH En cours, En Suppression long bloqué lent.
Délai propagation DNS OVH interminable, 24h ou 48H ?
https://twitter.com/thomasSEO20/status/1484070833802952704 https://twitter.com/rey_baptiste/status/1479180434424610828 https://twitter.com/FouziPoumpouy/status/1496487351912218630
Pour retrouver ce genre de témoignages, cherchez sur Twitter « dns ovhcloud » ou « dns ovh ».

Nous n’avons aucunement l’intention d’influencer votre avis sur le mode de fonctionnement des domaines chez OVHCloud, car il est toujours plus efficace d’apprendre de ses expériences

Il semble néanmoins que, si vous êtes ici, c’est parce que vous expérimentez des délais d’attente qui vous semblent inhabituels pour le changement de vos serveurs de nom ? Quelque chose bloque un transfert de domaine ou un changement de NS. Peut-être y-a-t-il une bonne raison à cela ? Mais cela ne vous a pas paru clair ?

Dans ce cas, continuez votre lecture ci-dessous pour apprendre à dompter vos Zones DNS et vos migrations comme un professionnel, et ainsi, éviter de futurs délais d’attente pour le changement de vos serveurs DNS.

FAQ sur les délais de propagation OVHCloud

Résumons brièvement les conseils donnés dans ce billet sur les délais de changement de NS chez OVH.

Pour quelle raison le délai de propagation DNS pourrait être long chez OVH ?

OVHCloud a des millions de domaines à gérer. D’après nos observations, les délais de changement de serveurs NS semblaient aléatoires. Nous soupçonnions donc OVHCloud de s’aider d’un système de “File d’attente” (Queue) qui pourrait être plus ou moins remplie au moment où un changement de NS est demandé.
Si la file d’attente est vide ou presque, le changement de NS pourrait se faire rapidement ? Par contre, si cette “Queue” est anormalement longue, le temps d’attente pourrait être plus long ? Selon certains témoignages, ces délais pourraient même atteindre ou dépasser les 24 heures .
Mais dans les faits, les délais de mise à jour des DNS OVHCloud sont plutôt liés à un autre système.
Il s’agirait d’un dispositif destiné à vous protéger des interruptions, dans le cas où vous auriez activé la Protection de votre domaine par DNSSEC.
Si vous demandez le changement de vos Serveurs de noms (NS), OVH va d’abord Désactiver la protection DNSSEC.
OVH vous proposera ensuite, de manière plus ou moins claire, de patienter 24 heures, par mesure de sécurité, avant de lancer le changement de vos NS.
En effet, lorsque les DNSSEC se retrouvent désynchronisés pour cause d’une incohérence entre votre configuration d’hébergement et celle du Global Registry, il existe un risque d’essuyer une panne de plus de 24h (down), le temps de revenir en arrière sur les DNS, désactiver DNSSEC et tout recommencer.
C’est pourquoi OVHCloud semble suggérer fortement, à ses utilisateurs, de patienter 24 heures que la désactivation des DNSSEC soit propagée, avant d’effectivement lancer le changement de vos NS.
CQFD.

De tels délais de propagation chez OVH est-il normal ?

Mondialement, une propagation DNS peut prendre quelques heures. Cependant, comme vu dans cet article sur les délais de changement de DNS chez OVH, il ne semble pas s’agir ici d’un délai de propagation classique comme celui qu’on constate lorsqu’une nouvelle IP se diffuse auprès des principaux DNS mondiaux.
Non, ici il s’agit plutôt d’un délai d’attente situé du côté d’OVH. Son système semble planifier le changement de “Serveurs de nom” (NS Name Servers), et ensuite, demande au client/à l’utilisateur de patienter pendant que le système fait le changement de « Serveurs nom » au niveau du Registry.
D’ailleurs, ce délai est de 24 heures incompressibles si votre domaine était protégé par DNSSEC au moment de la demande de changement.
Chez tous les autres registrars avec lesquels nous travaillons, le changement de NS ne prend pas plus de ~ 30 minutes environ. De leur côté, plusieurs clients utilisateurs d’OVH nous ont reporté des délais pouvant aller jusqu’à 24 heures avant la prise en compte des nouveaux NS. Pour certains d’entre eux, le responsable était manifestement DNSSEC.

Comment accélérer la propagation DNS chez OVH ?

Pour accélérer la propagation de l’IP auprès des serveurs DNS mondiaux, il est utile en amont (24 heures avant le changement), de Désactiver la Protection DNSSEC de votre domaine, ainsi que Baisser les TTL de vos Zones DNS avancées. Mais dans le cas des délais exceptionnels observés chez OVH, pour accélérer le changement de « Serveurs DNS », il serait nécessaire d’utiliser en amont la technique du Champ DNS de Type A (décrite ci-dessous).
Si votre migration a déjà été réalisée, et qu’en amont vous avez oublié de mettre en place des pointages directs via les “Zones DNS avancées de type A” et les “Champs MX” de vos e-mails, tout n’est pas perdu.
Pendant l’Opération de changement de NS est en file d’attente chez OVH, il vous est toujours possible de modifier vos MX et vos champs A !
Pour faire pointer immédiatement le nom de domaine vers votre nouvel Hébergement Web, rendez-vous sous l’onglet Zone DNS de votre Manager OVH et modifiez vos Zones DNS principales ayant le Type A.
Sous l’onglet « Tâches récentes » de votre Manager OVHCloud, il est possible que vous trouviez une opération planifiée accompagnée de cette description : « DomainDnsUpdate : DNSSEC deactivated. To avoid validation failure on your domain by external validating cache servers, we’re waiting 24h to be sure the change is propagated worldwide. You can skip this step if you don’t want to wait ».
OVHCloud vous avertit sur le risque de rendre votre site indisponible (pendant une longue période), dans le cas où la présence du DNSSEC ferait échouer votre migration.
Enfin, en cliquant sur l’icône en forme de Crayon, vous avez la possibilité de forcer OVH à lancer le changement de serveurs DNS. Mais c’est à vos risques et périls.

En tant que client EasyHoster, n’hésitez pas à nous demander assistance pour vos Zones DNS (Champ A, MX, TTL, etc) →

Vous êtes client OVH pour vos domaines ? Vous ignoriez La Technique des Zones DNS avancées ↓ (Champ A, MX, etc) avant de demander le changement de Serveurs de nom dans votre Manager OVHCloud ?

Et malgré tous ces conseils, vous êtes toujours confronté à un blocage de vos NS, ou de longs délais pour la mise à jour de vos Zones DNS ? Ou peut-être êtes-vous bloqué depuis longtemps avec des DNSSEC désynchronisés entre votre Hébergement Web et le Global Domain Registry ?

Sachez que nous sommes tout aussi embarrassés que vous concernant ces délais…

Voici donc un ultime conseil pour vous aider à débloquer cette situation :

Tenter d’accélérer le changement de vos NS chez OVH… via Twitter !

Vous ignoriez ces délais chez OVH, ainsi que la technique du Champ A (décrite ci-dessous ↓) ? Dans ce cas, si le changement a été initié en pleine semaine, c’est peut-être votre jour de chance.

Vous pouvez tenter d’attirer l’attention d’OVHCloud sur votre demande en mentionnant le compte @ovh_support_fr sur Twitter, sans oublier de leur transmettre ces informations en privé :

  • Le nom de domaine réservé chez OVH et concerné par le changement de NS
  • Votre identifiant client OVHCloud
  • Le nom de la société cliente OVH (si renseigné)
  • Le nom et prénom du client OVHCloud
  • L’adresse e-mail de contact renseignée chez OVH

Il semble qu’en insistant un peu, certains utilisateurs OVH ont pu faire remontrer leur domaine dans le haut de la File d’attente des opérations planifiées “En cours”, ce qui leur aurait permis de débloquer rapidement leur changement de Serveurs de nom (NS). De son côté, il semble aussi qu’OVHCloud soit en mesure de demander un “déblocage” au Global Registry, dans le cas d’un blocage de DNSSEC !?

Qui ne tente rien n’a rien ?

Domaine chez OVH, attention au champ AAAA (IPv6)

Attention, pour réussir votre migration de site Web avec un domaine enregistré chez OVHCloud, il est important de vérifier au préalable qu’aucune Zone DNS de type AAAA (IPv6) n’est configurée pour votre domaine, sinon avec la présence d’une IPv6 dans un champ AAAA, un pointage via Champ A (IPv4) ne permettra pas de compléter votre Propagation DNS.
Pour plus d’infos, lisez ce point sur la livraison de certificats SSL et les zones DNS AAAA (IPv6). Mais pas d’inquiétude ! il vous suffit simplement, il vous suffit de vérifier la colonne AAAA de votre éditeur de zones DNS OVH, et supprimer la zone superflue au moment de la migration. Notre équipe reste à votre disposition le moment venu.

Quelle solution pour migrer un site (eCommerce par exemple) sans perturbations ?

Nous ne sommes pas ici pour critiquer ce mode de fonctionnement OVH, mais pour proposer des solutions.

Modifier les champs A et MX de l’onglet Zones DNS avancées du Manager OVHCloud

Si vous êtes dans l’urgence, l’option la plus simple pour vous est probablement d’utiliser l’interface « Zone DNS » de votre Manager OVH, pour y configurer directement vos Champs A, MX, etc.

Champ A DNS OVHCloud et DNSSEC délai de propagation DNS
Interface de gestion des Zones DNS avancées dans le Manager OVHCloud. C’est là que vous pouvez modifier la configuration de votre Champ A principal, pour lancer rapidement la Propagation DNS de la nouvelle adresse IP sur le réseau mondial. Source : OVHCloud.com

Inutile de vous rappeler qu’avant de lancer toute opération via l’interface « Zone DNS », il est impératif de vous assurer que vous avez, au préalable, désactivé la Protection DNSSEC.

Désactiver DNSSEC chez OVHCloud
Pour désactiver DNSSEC de votre nom de domaine enregistré chez OVH, rendez-vous dans votre Manager > Noms de domaine > example.com > Informations générales > Délégation Sécurisée – DNSSEC.

Comment organiser une migration en amont ? (Zones DNS, Champ A, DNSSEC & co)

Vous souhaitez rejoindre EasyHoster, mais votre nom de domaine est enregistré chez OVHCloud et vous craignez d’expérimenter des délais au niveau du changement de vos Serveurs de nom (NS) ?

Voici donc une idée qui pourrait vous permettre de migrer votre site ou votre boutique e-commerce, de façon fluide et en toute transparence, indépendamment des délais de propagation de DNS ou des opérations d’OVH.

Pour cela, nous allons profiter du Zone Editor, c’est-à-dire, le gestionnaire de Zones DNS de notre compte cPanel EasyHoster.

Gestionnaire de zones dns avancé hébergement cPanel

Nous allons maintenant suivre quelques étapes qui nous permettront de migrer un site, dont le nom de domaine est réservé chez OVH, en toute transparence et sérénité. Nous allons apprendre à réaliser un changement de zones DNS qui sera pris en compte instantanément.

1. Recopier les zones DNS avancées depuis OVH vers les Zones DNS de votre compte cPanel

En faisant une recherche sur un outil en ligne de NS Lookup comme celui proposé par DNSchecker.org, nous pouvons retrouver les zones DNS disponibles publiquement. Ils sont de différents types : champs A, CNAME, MX, TXT, etc.

NS Lookup OVHCloud

Bien sûr, la meilleure façon de copier les zones DNS avancées depuis OVH vers EasyHoster, c’est encore d’aller les chercher à la source.

Dans le Manager OVH, rendez-vous sur Nom de domaine, ensuite cliquez sur votre domaine et sur l’onglet Zone DNS. Vous aurez ainsi accès à la liste complète des Zones DNS à recopier dans vos Zones cPanel EasyHoster, et celle-ci peut être longue 🙂

Serveurs DNS bloqués sur Opération en cours / en suppression chez OVH Cloud
Sous l’onglet Zone DNS (Manager OVH) vous retrouverez toutes les zones à recopier dans votre compte d’hébergement EasyHoster (Zones cPanel).

Bravo, maintenant, les zones sont recopiées !

Dans votre compte client, vous pourrez, par la suite, rétablir les zones DNS par défaut de cPanel.

Rétablir les zones DNS par défaut définies par cPanel

Rassurez-vous, sur simple demande au support technique EasyHoster, plus tard, nous pourrons restaurer les zones cPanel par défaut si vous n’y parvenez pas.

2. Changer les 2 serveurs de noms principaux, les NS (ou DNS Name Servers) par ceux d’EasyHoster

En fonction du serveur sur lequel vous êtes hébergé, il existe 2 serveurs de noms EasyHoster qui sont associés à votre compte d’hébergement. C’est ceux-ci qu’il faut ajouter dans l’onglet “Serveurs DNS”, à la place des DNS d’OVH (ns123.ovh.net, dns123.ovh.net).

Serveurs DNS bloqués sur Opération en cours / en suppression chez OVH Cloud
Remplacez ici les serveurs par défaut d’OVH par ceux d’EasyHoster. Ensuite, l’Opération peut rester “en cours” pendant quelque temps.

À présent, vous allez nous dire…

« Mais mon site n’a pas encore été migré et je ne suis pas encore prêt à changer mon pointage DNS pour diriger mes visiteurs vers mon hébergement EasyHoster »

Bien sûr, vous avez raison. C’est pourquoi dans l’étape précédente, nous venons de recopier les précédentes zones avancées depuis OVH vers le nouveau compte d’hébergement cPanel. De cette manière, lorsque le changement de NS sera effectif, la gestion des zones DNS sera déléguée à EasyHoster (qui sera plus rapide pour les changements futurs), mais le pointage restera dirigé vers le précédent serveur.

Nom de domaine OVH et opération en cours, la solution !

Grâce aux 2 étapes précédentes, lorsque de futures opérations de migration devront être effectuées, impliquant des changements de zones DNS, les modifications seront prises en compte immédiatement, sans délai d’attente.
De plus, puisque notre équipe aura la main sur vos Zones DNS hébergées par EasyHoster, il nous sera aussi possible de vous offrir de l’assistance DNS. 
Ces mesures peuvent donc permettre de migrer un site aussi sensible qu’une boutique en ligne avec beaucoup de commandes, en toute transparence, sans perturbation ni interruption. Lorsque l’opération est réalisée en amont, puisque la gestion des zones DNS est déléguée à EasyHoster, cela permet de contourner le délai de prise en compte de changement de NS sur un nom de domaine enregistré chez OVHCloud.

En confiant la gestion des DNS à EasyHoster, vous pouvez migrer en toute transparence

Saviez-vous qu’il existe des hébergeurs de Zones DNS très démocratiques ? Si vous ne souhaitez pas externaliser la gestion de vos Zones DNS chez EasyHoster, il existe par exemple comme solution gratuite, CloudFlare, qui offre un service de gestion DNS gratuit.

Lorsque vous aurez effectivement bien transféré votre site proprement vers votre hébergement EasyHoster, en dehors des heures de grande affluence et en ayant effectué toutes les vérifications d’usage, vous serez prêt à changer le pointage de vos zones DNS !

Après avoir restauré les zones DNS par défaut d’EasyHoster, pensez à lancer un Run AutoSSL pour accélérer la livraison de votre certificat SSL (HTTPS).

Votre site est à présent migré, sans interruption pour vos utilisateurs et tout le trafic est immédiatement dirigé vers votre hébergement EasyHoster.

Sommaire de ce billet
Besoin d'aide ?

Le site WordPress speed.easyhoster.net ➚ permet de tester le potentiel des solutions d'Hébergement Web EasyHoster.